cellule de recherche en arts visuels
CRAV

Le CRAV (Cellule de Recherche en Arts Visuels-équipe d'accueil) a été créé en janvier 2002 à l'Université Paris 1, à l'UFR des Arts plastiques et Sciences de l'Art. Il a été préfiguré par un groupe de recherche de poïétique, associé au CERAP, entre 1998 et 2001 (dir. E. Chiron).

Sa vocation, sous le label officiel d'Équipe d'accueil (EA), est d'accueillir les doctorants (voir liste) qui préparent leur thèse de doctorat sous la direction des deux professeurs de l'équipe (ou Centre).

L'intégration de la cellule au sein de l'université se fonde sur des opérations organisées par le CRAV : colloques, expositions, séminaires, publications d'ouvrages et de catalogues. Elles associent étroitement des chercheurs confirmés et des doctorants ou de jeunes enseignants-chercheurs. Elles assurent le rayonnement actuel et futur de l'Université Paris 1 au plan national et, surtout, international. Des partenariats nombreux sont à chaque fois sollicités.

Sous la direction scientifique des professeurs ou des maîtres de conférence, les colloques, expositions, séminaires et publications sont programmés dans le cadre des différentes lignes de recherche de la cellule. À chaque fois, des doctorants sont associés à la préparation scientifique de ces travaux. Ceci contribue à leur formation.

Une cellule forme une "équipe" aux conditions suivantes : d'une part, il fédère des orientations thématiques (sous le label de lignes de recherche) ; d'autre part il fonde une orientation majeure : celle du regard qui se construit aujourd'hui, en accord avec les mutations des sociétés actuelles, leurs singularités et leurs connivences. Ainsi se croisent sans se confondre la question du féminin dans l'art (avec la Martinique, la Corée du Sud, le Canada), la question des origines des arts autour du paysage avec le Bassin méditerranéen et l'Afrique (Venise, Tunisie, Côte d'Ivoire), l'articulation du texte et de l'image (en rapport notamment avec la Corée du Sud et le Japon). L'équipe travaille les Arts visuels au sens international de ce vocable. Ses approches transdisciplinaires impliquent les techniques et technologies les plus récentes, dans la mesure où elles participent de l'esprit de notre temps, sans le couper de ses perpectives historiques.

 

Les membres en 2005


Professeurs à Paris 1 :


Maîtres de conférence :


Allocataires-moniteurs :
  • Nelson Aires
  • Fabienne Denoual
  • Kenza Essaâdani
  • Coralie Hamzaoui

Doctorants :

voir la liste des doctorants inscrits en thèse auprès d'Éliane Chiron et de Michel Sicard.


Professeurs étrangers associés :

Icleia Cattani, Sandra Rey (Porto Alegre), Rachida Triki (Tunis), Mohamed Zinelabidine (Tunis), Patricia Franca (Belo Horizonte), Bernard Paquet (Québec), Alan Knight (Montréal), Nam Hee Park (Daegu, Corée du Sud), Gérard Lezou Dago (Abidjan, Côte d'Ivoire).